Une histoire de monnaie locale

Une histoire de monnaie locale

 

Une justice "réparatrice" comme alternative au tribunal pour mineurs :

Travaillant avec les forces de police, les établissements scolaires et les associations locales, les jeunes assument la responsabilité de leurs actes, font amende honorable et apportent leur contribution à une société plus sûre et plus bienveillante.

La Banque de Temps du Comté de Dane aux Etats Unis, utilise, dans une communauté défavorisée,  une monnaie locale qui marche très bien. Fondée en 2005, cette Banque de Temps permet à plus de 2 000 membres d’être en contact et d’offrir ou d’échanger des services.

De nombreux jeunes peuvent trouver déconcertants les changements qui vont de pair avec l’entrée dans l’âge adulte. Quand en plus, ceux-ci se cumulent avec l’instabilité apportée par une détention, ils peuvent devenir ingérables. Les programmes de justice réparatrice aident les jeunes à se tenir à l’écart de l’engrenage des récidives en introduisant des influences positives telles que le programme du tribunal des mineurs de la Banque de Temps. Le tribunal réparateur régional du Comté de Dane travaille à redéfinir le système traditionnel de justice pénale.

Ces programmes permettent aux victimes et aux délinquants d’interagir mutuellement et contribuent à restaurer la relation des délinquants avec la société. Dans le Comté de Dane, la justice réparatrice locale agit de façon alternative par rapport au système judiciaire pour les primo-délinquants de 17 à 25 ans.

Toute personne âgée de 12 à 16 ans qui commet un délit dans sa municipalité a maintenant  la possibilité d’opter pour le tribunal réparateur géré par la Banque de Temps. Si un jury informel constitué de ses jeunes pairs décide que le délinquant devrait assurer une réparation utile à la société, ce jeune délinquant est alors sommé d’effectuer un travail d’intérêt général qui sera rémunéré en monnaie locale.

La Banque de temps du Comté de Dane fournit gratuitement des systèmes informatiques à ses membres parce qu’elle utilise le logiciel libre d’accès “open source” de CommunityForge, un des membres fondateurs du Collectif  des Crédits Communs. LocalPay,  le projet technologique qui est proposé, assurerait l’avenir de la Banque de Temps du Comté de Dane et de 300 autres monnaies locales en activité.

Source : http://localpay.tech/local-currencies

http://localpay.tech/the-proposal

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vous avez d’autres experiences de “mouvements autour des SEL” à faire connaître? Partagez-les avec nous via l’adresse [email protected]

 

 

Français